Un réseau littéraire sur l’hiver

Enseignants du 1er cycle, voici un réseau littéraire pour apprécier les joies de l’hiver avec vos élèves.

Certains l’attendent avec impatience, d’autres avec effroi; mais, qu’on l’aime ou qu’on le subisse, il revient chaque année : l’hiver.

Au Québec, plus que partout ailleurs, l’hiver revêt une importance capitale. Voici donc un réseau sur cette saison incontournable. Pour étudier cette thématique sous différents angles, nous traiterons des éléments suivants : l’arrivée de l’hiver, les changements dans la nature et l’adaptation des animaux à leur milieu, les vêtements, les joies de l’hiver et la beauté de cette saison. Certaines thématiques seront seulement évoquées tandis que d’autres seront examinées plus en profondeur.

Pour ce réseau, nous avons choisi des livres variés, car nous voulions mettre les élèves en contact avec différents types de textes. Récits, contes, documentaires, textes poétiques, texte dialogal et abécédaires seront donc au rendez-vous.

 

Abonnement au Pollen pour 2021 – Concours jusqu’au 31 mars

Il est temps de vous abonner ou de vous réabonner à la revue numérique Le Pollen pour 2021. Faites-le d’ici le 31 mars 2021 à 17h pour participer automatiquement à notre concours 2021!  Vous vous êtes abonné avant la publication de ce billet? Rassurez-vous, votre participation au concours est automatique. Pour vous abonner, suivez ce lien. Le premier numéro de l’édition 2021 paraîtra en avril. En attendant, vous pourrez télécharger gratuitement, sur notre site, deux articles parus précédemment dans la revue et offerts en prime avec votre abonnement 2021 : un sur la lecture à haute voix  et l’autre sur l’écriture personnelle.

19 prix à gagner

  • Le tricot de Jacques Goldstyn aux éditions de La Pastèque
  • Dis-moi pourquoi on pleure de Fran Pintadera et Ana Sender aux éditions de la courte échelle
  • L’épouvantail de Beth Ferry, Erin Fan et Terry Fan aux éditions Scholastic
  • Mon amie Agnès de Julie Flett aux éditions de La Pastèque
  • Dans ma ruelle, il  y a … de Mélanie Perreault et Julien Castanié
  • Sucré salé poivré et compagnie de Jacques Pasquet et Claire Anghinolfi aux éditions de l’Isatis
  • Mon île blessée de Jacques Pasquet et Marion Arbona aux éditions de l’Isatis
  • Ours et le murmure du vent de Marianne Dubuc chez Album
  • Maman, je suis réveillée! de Mathieu Lavoie chez Album
  • L’oeil de Berk de Julien Béziat à l’école des loisirs
  • Le défi de Youlan de Tian chez Gallimard Jeunesse
  • Le destin de Fausto: une fable en images d’Oliver Jeffers chez Kaléidoscope
  • Les animaux qui existent peut-être, du Professeur O’Logh de Stéphane Nicolet et Jean-Baptiste Drouot chez Comme des géants
  • Onze matous et un cochon de Noboru Baba aux éditions Le Lièvre de Mars
  • Entre ici et là-bas de Valérie Fontaine et Ninon Pelletier aux éditions Fonfon
  • Une adhésion à l’AQEP
  • 3 abonnements MAX de l’école des loisirs

Merci aux généreux éditeurs pour leurs dons : Éditions ScholasticComme des géants, Le Lièvre de Mars, Les éditions Album, Gallimard jeunesse, L’école des loisirs, Kaléidoscope, les éditions de l’IsatisLa courte échelle, les éditions Les 400 coups, Les éditions Fonfon et La Pastèque.
Merci aussi à nos partenaires pour leurs dons : AQEP et  Abonnements-livres MAX.

Tirage des prix le 5 avril 2021 – Annonce des résultats sur Facebook et par courriel aux abonnés

Microprogrammes en littérature jeunesse 2021-2022

Découvrez les deux microprogrammes (15 crédits universitaires) différents consacrés à l’enseignement à partir de la littérature jeunesse qui seront offerts à l’Université de Montréal pour l’année 2021-2022 à condition que le nombre d’inscrits soit suffisant. Ces deux microprogrammes sont  « Littérature jeunesse et différenciation pédagogique » et « La littérature jeunesse pour approcher la langue écrite ». Avant de nous indiquer votre souhait de vous inscrire, vous devez vérifier que vous remplissez les conditions d’admission pour ces programmes (voir 2e page du document de présentation de chaque programme). Pour vous inscrire, il vous suffit d’écrire à marie.dupin.de.saint.andre@umontreal.ca en indiquant clairement à quel microprogramme vous souhaitez participer. Les places dans ces deux microprogrammes sont limitées.

Micro_2021-2022_Littérature_jeunesse_et_differenciation

Micro 2021-2022_La littérature jeunesse pour approcher la langue ecrite

Abonnement 2021 : Articles offerts en prime jusqu’au 31 mars 2021

Le premier numéro de votre abonnement 2021 paraîtra en avril. Pour vous faire patienter, nous vous offrons deux articles en prime avec cet abonnement.

Pour télécharger ces articles, il vous suffit de les ajouter dans votre panier et de passer la commande. Aucun coût ne vous sera facturé. Vous recevrez alors par courriel les liens pour les télécharger et vous pourrez enregistrer ces articles  sur votre ordinateur.

“Un petit geste” de Jacqueline Woodson et E.B. Lewis

Maya, une nouvelle élève, fait son entrée dans une classe du primaire. Malgré ses nombreuses tentatives de rapprochement, tous les enfants de la classe lui tournent le dos. En raison de ses différences, personne ne l’accepte et tous se moquent d’elle. Puis, un jour, elle ne revient pas. C’est alors que l’enseignante parle des petits gestes qui font la différence, de la gentillesse. Avec ses illustrations bouleversantes de réalisme, Earl Bradley Lewis crée une atmosphère touchante. Une œuvre qui invite à réfléchir sur l’intimidation et sensibilise les élèves aux gestes bienveillants, car, comme le souligne cette histoire, il n’est pas toujours possible de se reprendre.

 

“Colle-moi” de Véronique Grenier

La collection de poésie de la courte échelle est, sans contredit, l’une des plus intéressantes pour mettre les jeunes en contact avec ce genre littéraire. Sans détour ni flafla, le nouvel opus de cette collection est une fois de plus à remarquer. Dans Colle-moi, Véronique Grenier nous confie les pensées d’un garçon dont les parents se séparent. Sur un air connu, elle nous livre pourtant des poèmes originaux, forts et si bien rythmés qu’on ne peut s’empêcher de les lire à haute voix. Des images qui frappent tels des uppercuts. Des questions essentielles qui résonnent. Un recueil émouvant d’où se dégagent tristesse, peur et espoir.

Mathieu Lavoie : ses œuvres, une fable et des contes

Enseignants du 1er cycle, voici un réseau littéraire pour plonger avec vos élèves dans l’univers de Mathieu Lavoie, auteur-illustrateur québécois.

Les œuvres de cet auteur regorgent de surprises que les élèves se plairont sans aucun doute à découvrir! Rythme enlevé, musicalité, humour, références aux contes classiques, autoréférentialité, fins surprenantes… Voilà quelques-uns des éléments constitutifs de son style dont les élèves se régaleront au fil du réseau et dont ils pourront s’inspirer pour écrire!

“Sergent Billy” de Mireille Messier et Kass Reich

Pour commémorer le jour du Souvenir, nous vous suggérons l’album documentaire « Sergent Billy » de Mireille Messier et Kass Reich publié aux éditions de l’isatis.

L’auteure y raconte une histoire vraie étonnante! Il s’agit de celle d’un chevreau devenu soldat pendant la Première Guerre mondiale. Son incroyable parcours : de son petit village de Broadview en Saskatchewan jusqu’à la ligne de front en France. L’auteure met magnifiquement en valeur le rôle de réconfort qu’a joué cette mascotte auprès des troupes, rôle qui lui a d’ailleurs valu le grade de sergent. En filigrane, elle décrit également certains aspects de la vie dans les tranchées tout en montrant comment sergent Billy s’en accommode fort bien. Le tout se clôture sur un texte, présentant la vie de Billy, agrémenté par quelques photos d’époque. Un album documentaire fascinant!

Un réseau littéraire sur les relations entre l’homme et les animaux

L’homme peut vivre diverses relations avec les animaux. Que ce soit un animal de compagnie, un animal dans un zoo, un animal que l’on chasse ou encore un animal que l’on mange, la relation que l’on entretient vis-à-vis de la bête sera bien différente. Et si les rôles étaient inversés? Si l’on allait jusqu’à imaginer que les animaux devenaient supérieurs à l’humain ou même qu’ils revendiquaient leurs droits? Ce réseau littéraire pour le 3e cycle, créé par  Marie-Pier Duquette et Sophie Paquin, permet d’aborder les relations variées entre l’homme et la bête et de les considérer sous un angle différent, peut-être sous l’angle de la perception de l’animal lui-même.

 

“Pauline, une petite place pour moi” d’Anouk Mahiout et Marjolaine Perreten

Pauline cherche sa place. Pas facile quand on vit dans une famille comportant cinq, presque six membres. Dans un petit coin rien qu’à elle, elle déniche un refuge où elle peut en toute tranquillité s’évader. C’est notamment à travers la lecture qu’elle y trouve liberté et apaisement. Ce monde imaginaire l’amenant dans des ailleurs plus plaisants. Elle en vient même à vouloir voguer vers une contrée plus clémente. La fin, tout en douceur, met toutefois en valeur les liens qui unissent ce personnage à ses parents rassurant ainsi tant le personnage que le lecteur. Une bande dessinée remarquable qui décrit, à hauteur d’enfant, la difficulté de trouver sa place au sein de la fratrie.