Hors-série : Réseaux 3e cycle (2012)

22,00 $

Extrait de l’article La vie dans une société non démocratique

Par Marie Dupin de Saint-André

L’objectif général du réseau : Étudier la vie dans des sociétés non démocratiques

Les oeuvres de littérature de jeunesse, qui par leur nature font découvrir aux lecteurs des univers variés, sont de plus en plus considérées comme des moyens de permettre aux élèves d’appréhender certains événements historiques (Martel et Boutin, 2008). En effet, rendre un évènement le plus réel possible aide l’élève à comprendre davantage l’évènement en question et son vécu actuel (Martel et Boutin, 2008, p.182). Une manifestation éditoriale de cette tendance est l’apparition de collections de docu-fictions qui visent à conférer à l’Histoire une dimension réelle, proche de l’univers des enfants, notamment Le journal d’un enfant chez Gallimard Jeunesse.

Le réseau que nous vous conseillons permet d’explorer, à travers le vécu d’enfants et d’adolescents, la vie dans plusieurs sociétés non démocratiques (Chine, Chili et Tchécoslovaquie). Parmi les quatre oeuvres indiquées, deux sont autobiographiques (Mao et moi et Le mur), une est inspirée d’une histoire vécue (Le piano rouge), et la dernière est une fiction qui se déroule au moment de la dictature de Pinochet, au Chili (La rédaction). Bien que ces oeuvres ne portent pas sur la même société, leur mise en réseau nous semble intéressante afin d’étudier les conséquences sur la vie des êtres humains de tels régimes non démocratiques. Compte tenu de la longueur et de la complexité des oeuvres choisies, nous avons volontairement limité leur nombre à quatre.

Progression entre les oeuvres : Pour ce réseau portant sur la vie dans une société non démocratique, Mao et moi — oeuvre dans laquelle Chen Jiang Hong décrit la révolution culturelle, de son émergence en 1966 à sa fin en 1976 avec la mort de Mao Zedong — constitue une entrée en matière très intéressante. Cette oeuvre présente les différentes composantes de cette révolution (ex. : humiliations publiques, inspections, terreur de la population, gardes rouges, endoctrinement, petit livre rouge, camps de rééducation, etc.) à travers les yeux d’enfant de l’auteur. Ainsi, nous voyons les conséquences de cette révolution sur le monde qui l’entoure (ex. : envoi de son père dans un camp; humiliation publique et disparition de sa voisine; égorgement des poules de sa grand-mère, etc.). Pour cette raison, ce récit autobiographique, malgré sa longueur, restera accessible pour les élèves et leur permettra de comprendre les conséquences d’un régime non démocratique sur la vie de la population. À la lumière de ce premier album, il sera ensuite plus facile d’appréhender le contexte de l’album Le piano rouge, qui se déroule dans un camp de rééducation pendant la révolution culturelle. À la suite de ces deux lectures, nous conseillons celle de l’album La rédaction. Leurs connaissances de la vie dans une société non démocratique développées au fil des lectures précédentes aideront les élèves à saisir les enjeux auxquels est confronté le jeune garçon dans cette fiction, et ce, même si le Chili et la dictature de Pinochet leur sont inconnus. Enfin, l’album Le mur, alliant récit et informations de type documentaire, clôturera parfaitement ce réseau en permettant aux élèves de relever d’autres caractéristiques de la vie dans une société non démocratique.

Catégorie :

Description

Sommaire

  • La vie dans une société non démocratique, Le pollen, 1, p.24-33
  • Écrire à la manière de Raymond Queneau, Le pollen, 2, p.28-35
  • Étudier le genre fantastique à partir d’oeuvres de Chris Van Allsburg, Le pollen, 3-4, p.44-54
  • Darwin et la théorie de l’évolution, Le pollen, 3-4, p.56-72
  • La diversité des religions, Le pollen, 5-6, p.66-83
  • Écrire à la manière d’Élise Gravel, Le pollen, 5-6, p.84-98

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Hors-série : Réseaux 3e cycle (2012)”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *