97 – Quand la littérature jeunesse ouvre la porte aux compétences informationnelles

3,00 $

Par Brigitte Moreau

Plusieurs se demandent quel est le rôle d’un bibliothécaire scolaire. La réponse est vaste et plutôt que de vous énumérer une liste de tâches ou de différencier les actions d’un professionnel par rapport à un technicien en documentation ou à un bénévole, je propose de vous faire cheminer avec moi au fil de mes articles dans les différentes postures que j’endosse dans ma commission scolaire.

Bien sûr, tous concèdent facilement que la lecture est au coeur de nos actions, mais j’en aurai peut-être surpris plus d’un dans mon article précédent qui positionne le bibliothécaire scolaire comme un acteur clé dans l’enseignement de la lecture. En fait, le titre de professionnel n’est pas illusoirement posé à côté de celui de bibliothécaire, de même que l’épithète scolaire qui s’y raccroche. Au-delà des études qui mènent à un diplôme de 2e cycle en bibliothéconomie, la qualité de scolaire qui se rattache au générique bibliothécaire inscrit ses actions dans une véritable démarche pédagogique.

Catégories : ,

Description

L’auteure est bibliothécaire scolaire à la Commission scolaire de la Pointe-de-l’Île.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “97 – Quand la littérature jeunesse ouvre la porte aux compétences informationnelles”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *