95 – Une compétence, différents aspects

3,00 $

Par Isabelle Montésinos-Gelet

Lorsqu’il est question de l’écriture, le modèle d’Hayes et Flower (1980) fait autorité. Ce modèle met l’accent sur les processus impliqués dans l’écriture d’un texte – la planification, la mise en texte, la révision et le contrôle –, sur l’environnement de la tâche et sur la mémoire du scripteur. Il a l’immense avantage d’insister sur le caractère itératif des processus d’écriture. Toutefois, son principal défaut réside dans le flou entourant le processus de mise en texte. À ce niveau, le modèle de Levelt (1989), pourtant conçu pour décrire la production orale, est nettement plus précis. Dans ce modèle, la production d’un discours implique trois composantes : la conceptualisation, la formulation et l’articulation.

Description

L’auteure est professeure titulaire au département de didactique à l’Université de Montréal

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “95 – Une compétence, différents aspects”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *