70 – Chronique d’une apprentie bibliothécaire : Des albums-chocs

4,50 $

Par Ariane Bertouille

Cette année, le printemps nous a explosé en pleine face, vous ne trouvez pas? Des arbres soudain garnis de feuilles vertes, une météo toute en contrastes, estivale puis tout à coup glaciale et, aussi, malheureusement, trop de nouvelles brutales dans les médias.

Comme autant de coups de poing qui nous ont réveillés abruptement de notre engourdissement de l’hiver avant de nous laisser plonger dans la somnolence de l’été. Est-ce que parfois certaines secousses météorologiques ou médiatiques nous seraient nécessaires? Pourquoi donc? Pour nous faire mieux comprendre certaines vérités? Pour nous empêcher d’oublier, dans notre cocon douillet, certaines réalités aux échos parfois lointains, du monde dans lequel nous vivons? Pour nous éduquer, nous apprendre à nous sentir plus concernés, nous aider à devenir de meilleurs citoyens plus proches de notre humanité?

Tranquillement, ces questions ont cheminé dans ma tête d’apprentie bibliothécaire jeunesse, en glissant tout naturellement vers les albums-chocs. Ceux dont les thématiques bousculent, dérangent ou… déconcertent. « Des livres qui ébranlent », comme le souligne si justement le slogan du programme « Coup de poing » des bibliothèques de Montréal. En consultant certaines des œuvres-chocs de cette collection développée par des bibliothécaires, de nouvelles interrogations ont fusé.

Bibliographie

  • Ma maman du photomaton. Yves Nadon et Manon Gauthier. Éditions Les 400 coups. 2006
  • Fumée. Antón Fortes et Joanna Concejo. OQO éditions. 2009.
  • Un homme. Gilles Rapaport. Éditions Circonflexe. 2007
  • Loulou. Grégoire Solotareff. L’École des loisirs. 2001.
  • La vengeance de Germaine. Emmanuelle Eeckhout. L’École des loisirs, 2002.
  • Le chasseur de loups-marins. Claire Vigneault et Bruce Roberts. Les 400 coups. Collection Carré Blanc. 2010
  • L’Arbre rouge. Shaun Tan. Gallimard. 2010.
Catégories : ,

Description

L’auteure est étudiante à la maîtrise en sciences de l’information de l’EBSI (École de bibliothéconomie et des sciences de l’information) de l’UdeM

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “70 – Chronique d’une apprentie bibliothécaire : Des albums-chocs”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *