227 – Les ados et la guerre

3,00 $

Par Isabelle Jameson

L’auteure est bibliothécaire jeunesse à la bibliothèque publique Le Prévost, Quartier Villeray, Ville de Montréal

Description

Extrait

Chaque année, à la bibliothèque, j’organise de gros clubs de lecture. Je parle ici de près de 75 enfants de 3 à 5 ans et de plus de 150 jeunes de 6 ans et plus. Lorsque je discute avec mes collègues bibliothécaires, ils sont toujours surpris du type d’activité que je leur propose : les enfants doivent parler devant le reste du groupe des livres qu’ils ont lus? Vraiment? Comme à l’école?

Eh bien oui, mais pas tout à fait comme à l’école. Entendons-nous, les enfants qui s’inscrivent volontairement à un club de lecture pendant les vacances aiment, à la base, lire. Et d’aimer lire à aimer parler de ses lectures, il n’y a qu’un pas à franchir (d’autant plus facilement franchissable quand aucune évaluation n’est en jeu et que les auditeurs autour du cercle aiment autant les livres que toi!). Les enfants aiment parler de ce qui les passionne (n’en lancez pas un sur les cartes Pokémon si vous n’avez pas 30 minutes à lui consacrer), donc ceux qui aiment lire aiment parler des livres.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “227 – Les ados et la guerre”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *