163 – Les histoires de Marcel

6,00 $

Par Isabelle Montésinos-Gelet

L’auteure est professeur titulaire au département de didactique de l’Université de Montréal.

Description

Extrait

L’intertextualité est un procédé littéraire qui consiste à faire allusion ou à citer explicitement un autre texte au sein d’un texte. Dans ce réseau, ce procédé sera observé dans Les histoires de Marcel d’Anthony Browne. Il y a recours sous la forme d’allusions. Genette (1982) qui a élaboré une théorie de ce phénomène indique que l’allusion est une référence non explicite qui nécessite la compétence du lecteur pour être identifiée.

L’étude de ce procédé permet d’aborder les quatre dimensions de la lecture, c’est-à-dire la compréhension, la réaction, l’appréciation et l’interprétation. De plus, l’observation attentive de la manière dont un auteur y a recours permet de reproduire un tel procédé en écriture.

L’objectif général du réseau

Étudier différentes histoires patrimoniales et l’effet produit par l’intertextualité afin d’écrire à la manière d’Anthony Browne dans Les histoires de Marcel.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “163 – Les histoires de Marcel”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *